Moon's Chronicles

Venez incarner un être humain ou un être fabuleux issus des contes, des mythes et des légendes.Menez votre vie comme vous l'entendez sur la lune aujourd'hui la mère patrie qui remplace la terre détruite des milliers d' années auparavant.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Tremblez Carcasses, Dorian Gévaudan vous fait face

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Dorian Gévaudan

avatar
Admin et Gévaudan
☼ Dorian Gévaudan ☼
Nom :

Gévaudan

Prénom :

Dorian

Age Apparent :
16 ans

Age Réel :

32 ans

Race :
Lycaon, sous espèce de la bête du Gévaudan

Orientation sexuelle :

Hétérosexuel

Histoire :
Chapitre premier : Nouvelle Lune
Laissez moi me présenté, je m’appelle Dorian Gévaudan, descendant directe de la ligné des Gévaudan, dernier né d’une fratrie de huit Gévaudan. Je suis né il y a trente-quatre ans par une nuit sans lune, prêt de la capitale de Darck Moon avant que celle-ci ne tombe aux mains de Remus. Je suis donc le plus jeune de ma fratrie, mais je suis également le seul à être né blanc, ce qui m’a valut les railleries de mes frères et sœurs, mais je n’y ai jamais prêté attention à vrai dire, pour moi et pendant longtemps j’ai crut que ma couleur n’était qu’un prétexte pour ce moquer du petit dernier, et si j’était né noir ils aurait trouvé autre chose. Il n’empêche, j’ai beau être le plus jeune je suis un des plus résistant, je suis très peu tombé malade, n’en déplaise à mes frère sombres. Je suis comme je suis point final. Pendant les jours qui ont succédait ma naissance tout se passa pour le mieux, d’après ma mère j’étais un cadeau tombé du ciel, car j’étais son premier enfant, mes frère et moi nous n’avons pas la même mère. Au bout d’un an comme le veux la tradition Gévaudan, je reçu mon Nom d’adulte, je m’appellerai Dorian. Je n’ai jamais su pourquoi se nom, mais d’après mon père le premier Dorian Gévaudan, mon ancêtre donc, à fait de très grande chose et mes parents souhaitaient qu’il en soit de même pour moi je suppose…

Chapitre second : Demie Lune
Mon enfance se passa tranquillement je dois dire, je n’ai pas eu un destin tragique, bon certes mes frères et sœurs se moquaient de moi, mais dans l’ensemble j’étais heureux. Remus à prit le contrôle quand j’avais 4 ans, à l’époque j’étais vraiment jeune, je parlais à peine aussi pour moi sur le coup ça ne signifiait absolument rien. C’est quand j’ai eu 16 ans que j’ai commençait à me méfier de cet humain, d’abord par instinct, une aura sombre se dégageait de lui, après quoi j’ai apprit à le détester de manière consciente. Un jour où je me baladais en ville je suis arrivé sur ce qui serait la future grande place d’Infinity, à l’endroit exact où se trouve aujourd’hui la statue de Remus. J’imagine que pour les humains mon comportement à du leur faire un choc les pauvre, sous ma forme humaine j’ai l’apparence de mon âge, mais les Gévaudan ont un développement deux fois plus lent que celui des humains, aussi j’étais un gamin de huit ans dans le corps d’un adolescent, pas facile facile… mais je m’égare, donc je me promenais quand l’échafaudage utilisé pour cette satané statue s’effondra. Et évidemment devinez qui on a accusé ? Dorian, quelle surprise… bref, quand on m’interrogea dans la rue dans mon innocence d’enfant je dis : « je n’ai rien fait tombé, mais j’aurais pu, car le monsieur sur la statue me fait peur » et le pire, c’est que sans le savoir je l’avais dit à Remus lui-même qui se promenait incognito dans sa ville, c’est en gros pour ça qu’on dit aux enfants de ne pas parler à des inconnu… Toujours est-il qu’avec tout ça j’ai eu le droit à une visite VIP de la Prison du château d’Onix. Heureusement, enfin heureusement pour moi, à cette époque la barrière magique qui nous force à prendre forme humaine avait des failles et de temps en temps elle s’arrêtait de fonctionner sans qu’on sache pourquoi, alors j’ai profité de ce moment pour reprendre ma forme de Gévaudan, j’ai arraché mes chaines qui n’étaient adapté que pour des humains, pas pour la force d’une créature mythique. Ainsi j’ai pu m’enfuir de la ville sans trop de dommage, mais j’ai gardé les chaines en souvenir de ce jour pour être sûr que, comme dit la fable, on ne m’y reprendra plus…

Chapitre troisième : pleine Lune.

Suite à ma visite éclaire dans les geôles d’Infinity j’ai commencé à développer une haine de l’être humains, restant éloigné des villes le plus possible, pour moi l’humain était une créature abominable qui prenait toute les autres en otage dans sa mégalomanie, les asservissant et les rendant coupable de tout les maux. Lors de mes vingt-six ans je passais sans difficulté le rituel de passage à l’âge adulte, pour dire vrai ce rituel n’est qu’un prétexte pour faire la fête entre Gévaudan, c’est aussi une journée spéciale pour le jeune Gévaudan, car il obtient sa première arme et fait officiellement parti de la communauté. Je me rappelle que cette nuit de pleine Lune fut magique, je me rappelle encore des autres jeune qui était avec moi, on pouvait lire la même peur de décevoir dans nos regard, la même peur d’échouer, mais en même temps une excitation comme il est rare d’en trouver. Après cette cérémonie je reparti voir mes parents à la tanière, et après un au revoir riche en émotion je parti pour de nouvelles aventure, pour pouvoir fonder ma propre familles comme mes frère avant moi. Sur la route je rencontrait une humaine du nom de Sophia, je fut d’abord craintif en la voyant, puis je me rappelant que j’était adulte maintenant, que je ne pouvait plus fuir, je devait affronter mes crainte, alors tout babine retrousser et la lance en avant je fonçait sur le jeune fille, mais alors que je contait me venger pour l’humiliation subit dans les geôles je fut prit de pitié pour la fragilité de la jeune humaine. Une fois qu’elle fut remise de sa frayeur nous commençâmes à parler de nos vies respectives. Elle avait le même âge que moi, mais elle était beaucoup plus mûre, moi mentalement je n’étais encore qu’un gamin, elle tenait compagnie à Eléonore, la représentante du peuple humain au Conseil de la Lune, ce Conseil dont j’avais si souvent entendu parler mais dont l’existence restait pour moi un mythe. Nous passâmes cinq délicieuse années ensembles, cinq années où je lui apprenait les coutume de mon espèce, nos danses et nos croyance, tandis qu’elle m’apprit à ne pas détester l’humanité entière alors qu’un seul homme était à blâmer , c’est à cette même époque que je j’apprit enfin qui était le premier Dorian Gévaudan, il avait vécu en France il y a très longtemps, c’est grâce à lui si les guerres ancestrales entre Gévaudan et Loups-garous ont prit fin, malheureusement c’est aussi celui qui est censé avoir massacré des dizaine d’humains dans la province qui porte son nom en France. C’est depuis ce jour que j’ai décidé de rétablir la vérité concernant mon illustre ancêtre, ainsi que de devenir végétarien, pour ne pas effrayer Sophia. puis il y a un an, lors d’une nuit de pleine Lune, nos chemins se séparèrent, elle devait retourner à la capitale sans nom auprès de son amie et moi je devais la laisser partir. Alors je me mis à errer, mais cette fois si le cœur léger, enfin débarrassé de cette haine pour l’être humain au profit de nouvelles conviction pour de nouvelles découverte.


caractère :
Aussi étrange que cela puisse paraitre, Dorian est un Gévaudan… Pacifiste ! Quelle hérésie est-ce donc ? comment une créature assoiffée de sang peut-elle être pacifiste ? Dorian explique très bien la chose, pour lui la réputation des Gévaudan est très exagéré depuis que quelqu’un se faisant passer pour un de ses semblable à fait des ravage en France. Dorian tente donc de rétablir la vérité, et pour cela tous les moyens sont bon, il est devenu végétarien et s’est approché du Conseil de la Lune dont il est un fervent défenseur. Malgré ces nobles causes Dorian reste un adolescent, il a par conséquent besoin de s’amuser, parfois au dépend des autre, il adore les blagues et les farces et se donne à cœur joie quand il s’agit de faire des concours, même s’il perd à chaque fois puisqu’il rie très facilement, il n’y a que deux chose qui ne le font pas rire : le travail qu’il prend très au sérieux et qu’on le prenne pour un loup-garou, c’est sa hantise, il ne supporte pas qu’on puisse mettre en doute son appartenance à la noble race des Gévaudan, et comme il est très susceptible il est fort probable que vous sortiez amoché si vous pinaillez sur les liens entre Gévaudan et Loup-garou. C’est également quelqu’un de courageux, qui n’hésite pas à déclarer haut et fort son opposition à Remus, le monarque de Darck Moon, cette éloquence dû à la fouge de la jeunesse lui à d’ailleurs valu quelques méchant tours…

Physique sous forme humaine :

Dorian n’aime pas beaucoup utiliser sa forme humaine, il la trouve beaucoup trop faible à son gout, il préfère largement sa forme de Lycaon, toute fois, il aime aussi beaucoup aller dans la ville d’Infinity, il n’a donc pas d’autre choix que d’adopter cette forme humaine qu’il n’apprécie guère. Sous sa forme humaine Dorian a la peau noire mais conserve ses cheveux blanc et ses yeux jaune persan ainsi que ses crocs dont il est très fier. Sa forme humaine reflète son âge réel, il a dont l’apparence d’un homme de 34 ans, ce qui ne cadre pas avec sa mentalité. Pour tout vêtement il se contente d’un pantalon blanc et d’un collier de grive de loup, il n’est pas trop du genre civilisé en ce qui concerne la mode. Le seul détail vestimentaire qu’il conserve de sa forme Mythique son les chaines à ses poignés.

Physique sous forme mythique :
Contrairement à se qu’on pourrait croire la bête du Gévaudan n’est pas un loup-garou mais une cousine des Loups-garous Alpha (ce qui sont né loup garou) donc elle ne se transforme pas à la pleine lune, en faite elle est l’inverse du loup garou, le loup garou est principalement sous une forme humain et devient exceptionnellement sous la forme d’un loup alors que la bête du Gévaudan elle est principalement un loup et devient de manière exceptionnelle en humain. Bien maintenant que la nuance est faite passons au descendant de la célèbre bête. Bien que la bête du Gévaudan soit originaire d’Europe central, notre cher Dorian affiche un pelage blanc arctique, sans doute à cause du manque de lumière sur la face sombre de la lune. Il est grand, très grand, prêt de deux mètre cinquante mais bon, quand on aime on ne compte pas, et encore, il va continuer à grandir puisque pour les Gévaudan c’est encore un adolescent, donc il grandira encore jusqu'à ses 44 ans à peut prêt. Son maintien peut faire penser à un humain, en effet il est bipède même si pour courir il emploi ses quatre pattes, il a également un pouce opposable qui lui permet de saisir des objets, comme sa lance fétiche qu’il ne quitte pas souvent et qu’il n’utilise que pour se défendre. Pour finir il porte des chaines sur les pattes antérieures.

Métier :
aucun

Lune:
Obscure

Signe particulier :
il est complètement végétarien

Mini RP:

Raven frappe à la porte, ce n'est pas trop tôt, heureusement pour lui je suis quelqu'un de patient, un autre maitre l'aurais surement puni pour ce retard, enfin, au moins il est efficace c'est l'essentiel, c’est vraie qu’il m’aurait été difficile de trouver un aussi bon majordome, et pourtant rien ne le prédisposait à en devenir un, sans le tragique décès de ses parents et la généreuse intervention de ma mère il travaillerait à L’usine de textiles à l’heure qu’il est. Mais à vrai dire je n’arrive pas à l’imaginer autrement qu’étant mon majordome, je ne le vois pas à l’Usine ou exerçant un quelconque travail, comme si c’était son destin, sa mission, une mission divine. Sa voix me tire de mes rêveries, il a apporté le thé et le journal, c’est comme si il avait lu dans mes pensée, quand bien même un livreur serait venu, me connaît-il assez bien au point de le prendre pour moi ?

*raisonne toi un peu Eléonore, il a juste pensé que tu aimerais avoir des nouvelle, c’est un nouveaux pays tu dois te tenir au courant de ce qui se passe si tu veux te faire une place.*

Je pose ma brosse, cette magnifique brosse en bois sertie de nacre, cadeau de mon père, un véritable bijou, c’est le seul objet que j’ai pu ramener de France, probablement car je ne la quitte que rarement, j’ai quitté mon manoir français si précipitamment que je n’ai rien eut le temps de prendre, juste le strict minimum, mes plus belle toilette ne sont même pas encore arrivées, s’il devait y avoir bal je ne pourrait même pas m’y rendre, ou peut-être que si en faite, se serait un excellent moyen de provocation, sûr que ça ferrait jazzer la presse, à moins que ces imbéciles croient qu’il s’agit là de la dernière mode à Paris, vouloir être provocante quand on est une étrangère n’est vraiment pas chose aisée, enfin, j’y arriverait un jour, oui un jour.

D’un geste j’indique à Raven de m’apporter le thé et le journal, et en bon majordome qu’il est il s’exécute, je porte le thé à mes lèvres, de l’Earl Grey, mon thé favori, il me connaît vraiment bien, peut-être trop bien, on pourrait presque croire qu’il est une extension de moi-même tellement il me connaît… j’ai horreur d’être ainsi prévisible, une Dame se doit de surprendre alors si je ne suis même pas capable de surprendre mon majordome…

« La prochaine fois tu me prépareras du thé Assam * »


Je ne suis pas une grande admiratrice de thé fort, mais c’est un thé qui demande des variétés de thé noir qui lui donneront probablement du fil à retordre, au moins ça l’occupera, peut-être même assez pour qu’il arrête de rêvasser et qu’il m’apporte mon thé à l’heure, on va dire que c’est sa punition pour son retard… je repose la tasse à moitié vide pour lire le journal. Jack the Ripper fait encore parler de lui, un nouveaux meurtre, encore une prostituée, ça commence à faire beaucoup. Alors que je lis l’article un nom attire mon attention. Ciel Phantomhive, appelé aussi le chien de garde de la reine, si seulement il restait des nobles aussi fidèle en France, peut-être que cette république grotesque n’aurait même pas vu le jour. Apparemment il a été nommé par la reine en personne pour trouver Jack l’éventreur…

« Raven, as-tu entendu parler de ce compte, Ciel Phantomhive, depuis notre arrivé à Londres ?"


[*Un mélange fin et malté de thés noirs au goût riche et vigoureux de l'état indien Assam, l'une des plus importantes régions productrices de thé. De par son parfum particulièrement fort, il est reconnu pour " réveiller " les sens au petit déjeuner.]



◘Un peu de vous◘

Pseudo :
Lycaan, Yasuo Kimura, Akemi Oseko, Adrian McArthur, Eléonore d’Hérsi

Age :
16 ans

Comment avez-vous découvert le forum?

Les fondateurs ça sert à rameuter des membres non ?

Quelque chose à ajouter :
Rien

Code de Validation:

[auto-validation]


_________________

Alors, d'accord, qu'une danse emporte ma vie
Et je suivrai la danse, et qu'importe ce qu'ils en pensent.
Alors, d'accord, qu'une danse m'attache à lui
Et je suivrai ses pas, malgrés ce que l'on dira.
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum